Paul VI, le pape écartelé Agrandir l'image

Paul VI, le pape écartelé

978-2-916727-29-5

Yves Chiron

Nouveau

Trente ans après sa mort au jour de la Transfiguration, le portrait captivant de ce fils de patricien pétri de saint Augustin et habité par le désir d’une conciliation entre Église et modernité.

Résumé

En stock

25,50 €

Fiche technique

Pages324
Dimensions16 x 24 cm
Couverturesouple
Date de parutionjuin 2008

En savoir plus

   Pape italien de 1963 à 1978, Giovanni Battista Montini prend le nom de Paul VI en hommage au Pontife qui mit en œuvre les décisions du Concile de Trente.
   Né d’un père journaliste de Brescia, ordonné prêtre sans être passé par le séminaire, il poursuit ses études à la Grégorienne et à la Sapienza avant de gravir les marches du prosecrétariat d’État de Pie XII. Archevêque de Milan en 1954, cardinal en 1958, il est élu pape à la mort de Jean XXIII.
   Historien du catholicisme, Yves Chiron se penche sur l’intimité quotidienne d’un pape méconnu et revisite à la lumière des archives les événements clefs d’un pontificat marqué par les soubresauts de Vatican II.
   Trente ans après sa mort au jour de la Transfiguration, c’est le visage d’un pape déchiré entre progressisme et tradition qui apparaît, pape décrié de la morale conjugale (Humanae vitae), et pape controversé de la réforme liturgique, de l’Ost Politik et de l’oecuménisme.
   Un portrait captivant de ce fils de patricien pétri de saint Augustin et habité par le désir d’une conciliation entre Église et modernité.

L’auteur

   Yves Chiron, né en 1960, professeur d’histoire, est membre de la Société d’histoire religieuse de la France et directeur de la lettre d’informations religieuses Aletheia. Il a notamment publié chez Perrin La véritable histoire de sainte Rita (2001), Pie XI (2004), Enquête sur les apparitions de la Vierge (2007) et Frère Roger (2008).

Du même auteur
Medjugorje démasqué
Urbain V le bienheureux 
Pie XI

Dans la presse

La Nef, n° 200, janvier 2009

   Yves Chiron nous propose là très opportunément une réédition révisée et complétée de son Paul VI de 1993 qui était devenu introuvable. Réédition opportune car il s’agit d’une riche biographie toute en nuance sur un pape qui demeure aujourd’hui assez controversé et qui a été en charge de l’Église durant une période particulièrement difficile avec un Concile à terminer, une réforme liturgique à mener à bien, et cela dans le contexte d’une société repue elle-même en crise, crise symbolisée par l’explosion de Mai 68 et la révolution sexuelle qui l’accompagne. L’un des intérêts de ce livre est de faire mieux connaître la vie de Giovanni Battista Montini avant son élection sur le siège de Pierre.

   Certains voient en Paul VI un pape prophétique qui a essayé de concilier l’Église avec ce que le monde moderne avait de bon, d’autres le jugent responsable de bouleversements qui auraient déstabilisé l’Église et provoqué une crise sans précédent. Face à cette problématique, Yves Chiron nous présente un « pape écartelé », comme s’il y avait deux personnes en lui : l’une profondément et sincèrement attachée à la foi et la morale, l’autre voulant adapter l’Église aux réalités du monde moderne et favorisant de ce fait un puissant courant progressiste qu’il ne maîtrisa pas. Fable avec les contestataires, il montra en revanche une fermeté allant jusqu’à la dureté dans l’application de la réforme liturgique. Un portrait intéressant qui a le mérite de la crédibilité.

Christophe Geffroy