Pèlerinages de France Agrandir l'image

Pèlerinages de France

978-2-37271-074-9

Guy Barrey

Nouveau

25,00 €

Fiche technique

Pages314
Dimensions16 x 24 cm
Couverturesouple
Date de parutionMai 2017

En savoir plus

Préface du cardinal Robert Sarah.
Couverture et illustrations de Françoise Pichard.

   Voici le guide complet des principaux pèlerinages catholiques en France. Chaque pèlerinage mentionné comporte un résumé historique et des données touchant à sa dimension spirituelle.
   L’histoire des pèlerinages de France mérite d’être mieux connue. Trop négligée par les historiens, elle est indissociable de l’histoire du peuple français, des grands moments de l’histoire de France, des rois qui ont fait la France et de la République qui a suivi, indissociable de la construction même de notre pays.
   Les pèlerinages de France montrent combien le christianisme a façonné les territoires qui composent notre pays, entretenu la foi et imprégné les mentalités. Ils illustrent combien le catholicisme est consubstantiellement lié à la France. Ils manifestent combien la France ne serait pas la France sans le catholicisme. Ils expriment combien la France, constellée de lieux de pèlerinages dédiés à la Vierge Marie, est bien « le Royaume de Marie », combien le Sacré-Cœur de Jésus y est partout chez lui, rayonnant depuis ses messages de Paray-le-Monial.
   Tous ces pèlerinages, des plus grands aux plus humbles, sont également indissociables d’un patrimoine religieux exceptionnel, qu’il importe d’entretenir et de préserver. Ce patrimoine religieux catholique explique pour partie que la France soit et demeure depuis de longues années la première destination touristique au monde. L’attachement de nos concitoyens, chrétiens ou non, à ce patrimoine religieux reste très fort, tant il est constitutif de l’âme même de la France.

   Guy BARREY est diplômé de l’IEP de Paris et diplômé d’études supérieures de droit public. Il a été magistrat de chambre régionale des comptes, de 1991 à 2004, inspecteur général du tourisme, de 2004 à 2008, et inspecteur général à l’administration du développement durable, de 2009 à 2016. Membre honoraire du Conseil général de l’écologie et du développement durable, il est également ancien rapporteur pour le code du tourisme devant la Commission supérieure de codification, membre fondateur de l’Institut français du tourisme, commentateur du code Dalloz du tourisme depuis 2007, co-auteur de l’ouvrage Acteurs et organisations du tourisme, aux éditions De Boeck, 2012, directeur du site internet http://pelerinagesdefrance.fr et délégué pour l'Eure-et-Loir de l'association Lourdes cancer Espérance.
   Le cardinal Robert SARAH est né le 15 juin 1945 à Ourouss. Premier cardinal de Guinée et ancien archevêque de Conakry, il était jusqu’à présent président du Conseil pontifical Cor Unum, un des organismes caritatifs de la curie romaine. Il est préfet de la congrégation pour le Culte divin et la discipline des sacrements depuis 2014.

Dans la presse

Valeurs Actuelles, n°4224, du 9 au 15 novembre 2017

   INDISPENSABLE Au contraire de la géographie (profane) qui postule que tous les endroits de la terre s'équivalent, la "géographie sacrée" rappelle que les lieux du monde s'ordonnent selon leurs bénédictions particulières. Un pèlerin, peregrinus, est celui qui va au-delà de son champ, vers ces lieux particulièrement bénis où le ciel s'est manifesté. Et Dieu n'est pas pour rien le "vrai roi de France" selon Jeanne d'Arc: depuis l'aube de la chrétienté les lieux de pèlerinage y foisonnent. ce sont eux que répertorie Guy Barrey, dans un précieux vademecum préfacé par le cardinal Sarah, répertoire dont on s'étonne qu'il n'existe pas depuis toujours.
Ph. B.

Una Voce, n°313, septembre - octobre 2017

   "La France, le Royaume de Marie, le jardin de Notre-Dame, est aussi le pays, que dis-je, la patrie des saints… 'Là où les saints passent, Dieu passe avec eux!' s'était exclamé le pape saint Jean-Paul II à Ars, ouvrant ainsi la voie à ce renouveau de la foi qui est bien perceptible de Lille à Marseille, et de Brest à Strasbourg (sans oublier la Corse et l'Outre-mer). (...) Oui, ce livre, que j'ai la joie de présenter, poursuit le cardinal, le montre amplement : de Ia vitalité des sanctuaires, où le ciel est venu visiter les Français, dépend en grande partie, le renouveau de la foi catholique dans le cœur de nos contemporains."
   Ce sont là les premières lignes de la préface donnée par le cardinal Robert Sarah à " Pèlerinages de France", ouvrage remarquable de Guy Barrey, adhérent d'Una Voce, qui considère ce livre comme "une modeste contribution, afin que nos sanctuaires de pèlerinages catholiques soient mieux connus, aimés et fréquentés par les fils de France".
   Comment ne pas voir un clin d'œil de la Providence, à la vue de ce recueil tout neuf, joliment illustré par de petits croquis et dessins de Françoise Pichard qui aèrent le texte en donnant une idée de l'allure du sanctuaire dont il est question ? De plus, pour ce numéro de notre revue, consacrée à Marie, c'est aussi une joie de compter les lieux de pèlerinages consacrés à Notre-Dame : plus de 180 en France et dans les territoires ultramarins. Guy Barrey énumère également un nombre considérable de pèlerinages voués à des saints et bienheureux plus ou moins connus ou totalement ignorés - il y en a plus de cent. D'autres ne sont pas tombés dans l'oubli comme saint François Régis à La Louvese, sainte Geneviève, sainte Bertille, saint Fiacre en Seine-et-Marne, saint Clair à Saint-Clair-sur-Epte, saint François de Sales, saint Louis-Marie Grignon de Montfort à Saint-Laurent-sur-Sèvre.
   Et comment ces hommes et ces femmes consacrés à Dieu auraient-ils pu être béatifiés ou canonisés s'ils ne s'étaient pas considérés comme des fils et filles de Notre-Dame ? Notre-Dame n'est-elle pas la plupart du temps à l'origine de la sainteté par l'exemple de ses vertus ?
   Disons tout de suite que Guy Barrey n'a pas la prétention d'avoir cité tous les ressortissants français de l'hagiographie. Il y a des saints que leur rayonnement, ou leur destinée, a éloigné de notre territoire national comme saint Jean-Charles Cornay, premier martyr français au Tonkin, dont notre ami Gérard Jubert a raconté l'histoire (Téqui).
   Si l'auteur n'a pas oublié Notre-Dame Panetière à Aire-sur-la-Lys, il passe sous silence Notre-Dame des Mouches à Avesnes-sur-Helpe (Nord), les mouches étant des abeilles qui, s'abattant sur des assaillants français les ont empêchés de prendre cette place forte du Hainaut qui, en 1498, appartenait encore aux Pays-Bas. Peut-être la légende est-elle entrée dans le sanctuaire, mais elle aura contribué au culte de Marie. Notre-Dame des Mouches a toujours sa chapelle dans la collégiale d'Avesnes.
   Mais dans ce recueil des pèlerinages, une chose est particulièrement remarquable : les lieux de culte sont classés par région, avec la date des célébrations annuelles, des processions, et dans toute la mesure du possible l'auteur souligne ce qu'il faut voir sur place. C'est ainsi qu'il attire à Aire-sur-la-Lys notre regard sur le magnifique buffet d'orgue (1633) de la collégiale Saint-Pierre provenant de l'ancienne abbaye de Clairmarais. Les notices biographiques même brèves, comportent l'essentiel. Cet ouvrage, dans la région où vous vous trouvez ou dans celle où vous irez, vous permettra de ne pas passer à côté de certains lieux bénis, où il est opportun de prier - pour la France en particulier -, de connaître par exemple une congrégation de religieux ou de religieuses qui a pu y naître et de découvrir certains trésors qui ne sont pas cachés mais qu'il serait dommage de "rater".
   Et puis, ce guide des pèlerinages nous fait encore mieux aimer notre pays que le christianisme a façonné en nous montrant les lieux où s'est développée très tôt une expression publique de la foi chrétienne. "Constellée de lieux de pèlerinages dont un très grand nombre dédiés à la Vierge Marie, la France est bien le royaume de Marie", et par l'histoire des pèlerinages et grâce à "leurs messages spécifiques", souligne Guy Barrey, on trouve un angle fécond d'approche de l'histoire de France.
Jacques Dhaussy

Reconquête, n°339, juillet-août 2017

   Guy Barrey n'est pas bénédictin puisqu'il est haut fonctionnaire spécialisé dans le tourisme. C'est pourtant un vrai travail de bénédictin qu'il a réalisé, en réalisant et réunissant des notices sur tous les pèlerinages français. Et pèlerinages au sens le plus large, puisqu'il assimile les pardons bretons à des pèlerinages et que nombre de notices concernent des sanctuaires intéressants mais qui ne sont pas au sens strict des lieux de pèlerinage.
   Le travail de Guy Barrey nous est d'autant plus sympathique qu'il rend à César ce qui est à César et l'initiative du pèlerinage de Chartres au Centre Charlier, nommément à Rémi Fontaine et Bernard Antony, et qu'il le fait même deux fois : dans son introduction et dans sa notice sur les pèlerinages de Chartres.
   Le livre commence par les grandes voies de pèlerinage : le mont Saint-Michel, Saint-Jacques de Compostelle, la via Francigena (vers Rome), et... le Tro Breiz (les Bretons lui disent merci, surtout qu'ensuite la Bretagne est très bien traitée...)
   Puis viennent les pèlerinages à Notre Seigneur Jésus Christ (Sacré Cœur, Sainte Tunique, Précieux Sang), puis les pèlerinages à Notre Dame, les autres grands pèlerinages (saint Martin, saint Remi, saint Hilaire, saint Denis, les saintes Marie de la Mer, le saint curé d'Ars, sainte Thérèse...). Puis les "pèlerinages régionaux". Inutile de préciser que c'est une vraie mine, et que l'on découvre à chaque page des trésors de piété populaire.
   L'édition est agréable, et agrémentée de jolies vignettes (une ou deux par page) de Françoise Pichard (que nous connaissons mieux sous le nom de Chard pour ses dessins politiques).
   La description de chaque sanctuaire, plus ou moins étendue selon son intérêt ou selon les intérêts de l'auteur est toujours précise et dépourvue de tout bavardage.
   Ici et là est ajoutée une prière au saint local, ou un cantique, un encadré sur tel ou tel sujet (comme les confréries de charité, ou les indulgences, le plus long étant une homélie de Mgr Molinas sur Notre Dame d'Afrique).
   Comme le dit le cardinal Sarah dans sa touchante préface, Guy Barrey a conçu là "un guide spirituel qui devrait inciter ses compatriotes à prendre conscience, mieux qu'ils ne le font souvent, que Ia France n'existerait pas sans son âme, c'est-à-dire sans la foi catholique qui I'irrigue depuis le baptême de Clovis."
Yves Daoudal