Le Choc de l'histoire Agrandir l'image

Le Choc de l'histoire

979-10-90029-07-1

Dominique Venner

Nouveau

Le choc de l’histoire, nous le vivons, mais nous ne le savons pas. Il annonce que l’imprévu est de retour. Le monde, la France et l’Europe sont entrés dans une nouvelle époque de la pensée, des comportements et des puissances.

Résumé

En stock

20,50 €

Fiche technique

Pages185
Dimensions14.8 x 21 cm
Couverturesouple
Date de parutionseptembre 2011

En savoir plus

   Le choc de l’histoire, nous le vivons, mais nous ne le savons pas.
   Il annonce que l’imprévu est de retour. Le monde, la France et l’Europe sont entrés dans une nouvelle époque de la pensée, des comportements et des puissances.
   Ce choc de l’histoire annonce qu’il n’y a jamais de fatalité insurmontable. Le moment va venir pour les Français et les Européens de se réveiller, de répondre aux défis de l’immigration, aux idéologies toxiques, aux périls du mondialisme, aux troubles qui les assaillent.
   À quelles conditions ? C’est à cette question que répond cet essai. Il a été conçu sous la forme vivante et dynamique d’entretiens avec un historien qui a découvert l’histoire en y participant, ne cessant de l’étudier et de la méditer.
   Dominique Venner retrace ici les grandes étapes de l’aventure européenne, de ses drames et de sa pensée depuis les origines. Il propose des pistes neuves et des exemples forts pour conjurer le déclin, comprendre l’histoire que nous vivons et conduire sa vie.


   Dominique Venner est écrivain et historien. Il dirige La Nouvelle Revue d’Histoire. Sa bibliographie est abondante. Outre Baltikum (édition complétée, 1996), son Histoire critique de la Résistance (Pygmalion, 1994), son Histoire de la Collaboration (Pygmalion, 2002), Les Blancs et les Rouges (Le Rocher, 2007), on peut signaler deux ouvrages majeurs : Le Siècle de 1914 (Pygmalion, 2006) ainsi que Histoire et tradition des Européens, 30 000 ans d’identité (Le Rocher, 2004). Dernier ouvrage paru : Ernst Jünger, un autre destin européen (Le Rocher, 2009).

Dans la presse

Polémia, septembre 2011

"Un livre lumineux"
Jean-Yves Le Gallou

Valeurs actuelles, 6 octobre 2011

   Venner, une vie pour l’Histoire
   Dans un recueil d’entretiens, Dominique Venner livre la clé de son œuvre d’historien et la leçon de ses engagements passés, tout en réaffirmant sa confiance dans le réveil de la civilisation européenne.
Lire la suite
Jean-François Gautier

Le spectacle du monde, novembre 2011

   Le titre de ce livre est à double sens. Il évoque tout à la fois les confrontations, ruptures et bouleversements du passé et le rapport personnel de l’auteur à la discipline historique qu’il pratique depuis une quarantaine d’années. Auteur d’une cinquantaine d’ouvrages, collaborateur de nombreuses revues – dont le Spectacle du Monde –, directeur, depuis 2002, de la Nouvelle Revue d’histoire, Dominique Venner édifie patiemment, pierre par pierre, une œuvre des plus originales consacrée, pour une bonne part, au XXe siècle européen envisagé dans la longue durée, mis en rapport avec le plus lointain passé du Vieux Continent, sa plus longue mémoire, sa tradition profonde, dégageant au fil des titres une réflexion sur le destin de l’Europe et des Européens. Car, en effet, souligne Venner, « l’histoire n’est pas seulement la connaissance du passé, elle est aussi le reflet des préoccupations du présent ». Et une source infinie de méditation. Réflexion et méditation qu’il livre tout particulièrement dans trois de ses ouvrages les plus récents : Histoire et tradition des Européens, 30000 ans d’identité (Le Rocher, 2004), le Siècle de 1914 (Pygmalion, 2006) et Ernst Jünger, un autre destin européen (Le Rocher, 2009).
   Sous la forme d’entretiens avec la journaliste Pauline Lecomte, le présent volume offre une synthèse stimulante de ses travaux, retraçant les grandes étapes de l’aventure européenne depuis les origines et proposant des pistes pour conjurer le déclin d’une Europe aujourd’hui sortie de l’histoire, confrontée à l’immigration de masse, au mondialisme marchand, aux délires techniciens et financiers. Des pistes qui passent par un retour aux sources homériques de son identité. Une pensée de haute tenue, doublée d’une leçon d’optimisme. Le tout exprimé, comme à l’accoutumée chez Venner, dans une langue superbe.
Christian Brosio