Vincent Ogé Agrandir l'image

Vincent Ogé

978-2-37271-070-1

Eliane Seuran

Nouveau

17,00 €

Fiche technique

Pages168
Dimensions14,8 x 21 cm
Couverturesouple
Date de parutionMai 2017

En savoir plus

Couverture et illustrations de Philippe Colombani.

   Lorsque le vent de la Révolution atteint les colonies, à Haïti (partie française de Saint-Domingue) un homme de couleur, Vincent Ogé (1755-1791), s’enflamme pour la liberté.
   Dans son rêve de Révolution le jeune métis se rend en Europe, rencontre les grands hommes de son temps, Louis XVI, Brissot et Barnave ainsi que l’Anglais Clarkson, fondateur de la Société pour l’abolition de l’esclavage, mais se retrouve vite confronté à la dure réalité de la basse politique parisienne. Les grands principes s’effacent vite devant les petits intérêts financiers.
   Gonflé par les magnifiques discours des constituants, il vogue à nouveau vers Haïti et avec la foi du juste et l’enthousiasme de la jeunesse, secondé d’un vétéran du général Rochambeau de la guerre d’Indépendance américaine, métis comme lui, débarque et prend les armes pour défendre les lois de la Révolution dans les colonies.
   Mais dans une île où les grands propriétaires ne songent qu’à profiter des troubles pour préserver leur pouvoir, où les blancs, jacobins pour la plupart, ne supportent guère la réussite des métis qui les déclasse et où les esclaves attendent le moment propice pour submerger une Révolution qui n’a libéré que les droits de leurs maîtres, Vincent Ogé, héros de ce livre, fait plus qu’office de chien dans un jeu de quille, il dérange.
   Le choc sera terrible et l’injustice odieuse.
   Un roman terrible passionnant et véridique de la Révolution française aux colonies.

   Magistrate, Éliane Seuran s’intéresse depuis son plus jeune âge à l’histoire des Caraïbes. Son récit historique d’un héros oublié révèle la Révolution française sous un autre jour, situe l’état des colonies en cette fin du XVIIIe siècle et permet enfin de mieux comprendre comment et pourquoi est née la première république noire de Haïti instaurée par Toussaint Louverture.