La tradition oubliée Agrandir l'image

La tradition oubliée

979-10-90029-47-7

Gérard Guyon

Nouveau

Les traditions peuvent cacher de terribles menaces. La science du Professeur Kant et le courage de son assistante Virginie suffiront-ils pour vaincre celles qui pèsent sur des nations occidentales inconscientes des périls terroristes et livrées à des concurrences mortelles ? [...]

Résumé

En stock

25,00 €

Fiche technique

Pages400
Dimensions16 x 24 cm
Couverturesouple
Date de parutionmai 2013

En savoir plus

   Les traditions peuvent cacher de terribles menaces. La science du Professeur Kant et le courage de son assistante Virginie suffiront-ils pour vaincre celles qui pèsent sur des nations occidentales inconscientes des périls terroristes et livrées à des concurrences mortelles ?
   Séparés, ils luttent chacun pour leur vie, par des itinéraires qui les conduisent de la France aux côtes de l’Afrique de l’Est, sur des voies maritimes devenues le repaire des pirates et dans l’immensité torride des déserts, de l’atmosphère studieuse des colloques de la paisible Allemagne à la sensualité des îles enchanteresses du Pacifique, des bibliothèques de Malte à la vieille terre andalouse. Partout, des cadavres témoignent de la lutte féroce et sans merci où ils sont confrontés à des ennemis sans scrupules et parfois sans visage.

   Gérard Guyon est professeur émérite à l’université de Bordeaux (droit, sciences politiques) et professeur invité par des universités ou facultés étrangères. Historien des institutions et des idées politiques, ses travaux portent principalement sur le rôle du christianisme dans les fondations de l’Europe.
Il a publié
Les Milices de l’Archange chez Via Romana en 2011.

 

Dans la presse

 

Lecture et tradition, NS, n° 27-28, juillet-août 2013

Lectures pour les vacances
   Un roman d’aventures en prise avec les problèmes contemporains de terrorisme, d’Islam, de services secrets… Le récit est bien mené, bien rédigé (...). Nous avons même essayé la dangereuse épreuve d’une relecture peu après la première approche : le côté captivant est toujours là.
Une bonne lecture d’été qui, au-delà de l’agrément, peut apporter au lecteur d’utiles connaissances et susciter sa réflexion.
Charles Daubainveau

L’Homme Nouveau, n° 1549 du 14 septembre 2013

   Lorsqu’un professeur d’histoire du droit des universités se mêle d’écrire un roman d’espionnage, le résultat risque d’être des plus réjouissants. Auteur de nombreux ouvrages consacrés notamment au rôle du christianisme dans la fondation de l’Europe, Gérard Guyon nous donne ce plaisir. Ayant été consterné par le faible niveau intellectuel des romans en question, il met à l’occasion sa très grande culture au service de notre divertissement pour en faire aussi un moment de réflexion. Après Les Milices de l’Archange, les éditions Via Romana nous livrent La Tradition oubliée. Entrez sans crainte dans cette histoire bien construite et bien écrite, aux multiples rebondissements. Vous ne perdrez pas votre temps. Il y est question des menaces terroristes qui pèsent sur le monde occidental, mais plus en profondeur, du gigantesque combat religieux auquel nous sommes conduits malgré nous. Ce dernier remonte à la nuit des temps ; il est cruel et impitoyable. L’Occident laïcisé est mal armé pour y répondre. Si l’intelligence, la vaillance et l’amour de nos héros – le professeur Kant et son assistante Virginie – finissent par triompher, grâce aux profondes connaissances historiques de Gérard Guyon, nous comprenons aussi le tragique de la situation dans laquelle nous sommes actuellement plongés.
Marie-Pauline Deswarte

Famille chrétienne, n°1906 du 26 juillet au 1er août 2014

   Les héros des Milices de l’archange (Via Romana), le Pr Emmanuel Kant (sic) et son assistante Virginie, en réalité capitaine dans les services secrets, sont à peine mariés que Virginie est chargée d’une nouvelle mission, dangereuse : « retrouver la tradition », lui dit-elle. Quelle est cette tradition menaçante qui va les confronter, séparément, à des ennemis féroces ?
Marie-Catherine d’Hausen