Promo! La souris, la pie et le renard : conte des plaines de Mongolie Agrandir l'image

La souris, la pie et le renard : conte des plaines de Mongolie

979-10-90029-54-5

Erkhès Erbs et Takeshi Jonoo

Nouveau

Le renard salivait déjà et entrouvrit le museau… D’un bond, la souris fut délivrée et aussitôt elle entendit monter du bois les clameurs de ses amis de la forêt...

Résumé

En stock

6,00 €

Fiche technique

Pages28
Dimensions21 x 18 cm
Couverturesouple
Date de parutionseptembre 2013

En savoir plus

   « Le renard salivait déjà et entrouvrit le museau… D’un bond, la souris fut délivrée et aussitôt elle entendit monter du bois les clameurs de ses amis de la forêt.
Le dernier œuf, précieusement sauvé, avait éclos, et tous célébraient la naissance du bébé, la tête encore recouverte de duvet blanc tout doux. »

Les auteurs :

Erkhès Erbs est mongole, professeur de lettres et traductrice. Elle est la petite-fille du ministre de la Défense de Mongolie.

L’illustrateur, Takeshi Jonoo, est japonais et conçoit des jaquettes de jeux vidéo pour un grand groupe français.

 

Dans la presse

 

L’Homme nouveau, n° 1552, 26 octobre 2013

   Voici un joli conte pour enfants fort bien écrit où il est question d’un renard bien rusé, comme de juste ; mais qui finit par disparaître plein de honte d’avoir été attrapé par plus petit que lui. Illustré d’aquarelles vives et colorées, le texte enlevé et très moral amusera les petits dès 3 ou 4 ans et fera sourire les plus grands.
Marie Lacroix

Blog “Chouette un livre”, 24 septembre 2013

   « Bien loin, bien loin, au fond d’un bois, vivait une pie perchée sur un arbre, au bord de la rivière. » Elle venait de pondre « sept œufs aux couleurs douces et singulières », quand survint le renard. Comme partout, en Mongolie, le renard est rusé, hâbleur, menaçant – et le voici qui terrorise madame la pie… Sera-t-elle sauvée par la souris ? Un conte qui illustre comment il reste possible de résister à plus fort que soi : même si rien n’est gagné d’avance, à plusieurs, les petits ont toujours des chances de gagner. A eux de la saisir. Les illustrations de Takeshi Jonoo, dynamiques et colorées, accentuent avec un grand bonheur le rythme du récit venu tout droit des plaines de Mongolie.
   Dès 4 ans.

Plaisir de lire, n° 166, décembre 2013

   Des aquarelles très vivantes pour illustrer ce conte qui met en scène des sentiments bien humains dans le cœur de ces animaux : la fierté, la peur, l’orgueil, la malice… Mais la nuit porte-t-elle toujours conseil ? et la sagesse fait-elle encore prendre de bonnes résolutions ? Comme pour le Roman de Renart ou les Fables de La Fontaine, chacun en tirera sa morale.
   Pour qui ce livre ? À partir de 7 ans.
Marie de l’Aubier

Lecture et tradition, NS, n° 32, décembre 2013

   Un livre pour les tout-petits ! L’éditeur ne nous avait pas habitués à ce genre de production littéraire !
   Il s’agit d’une histoire toute simple mettant en scène, comme l’indique le titre, trois animaux, deux d’entre eux s’unissant pour déjouer la ruse du troisième, un classique !
   Ce qui retiendra l’attention des grands, c’est la qualité artistique des illustrations : nous avons ici un livre fait pour les petits avant même qu’ils sachent lire et qu’on leur lira pour le plaisir d’admirer l’enchantement produit par les traits et les couleurs des dessins.
   Le format de type « album » convient parfaitement ainsi que la solidité de la couverture cartonnée.
Claude Jacque