Méditations du Rosaire Agrandir l'image

Méditations du Rosaire

978-2-37271-134-0

Abbé Patrick Troadec

Nouveau

10,00 €

Fiche technique

Pages194
Dimensions10 x 16 cm
Couverturesouple
Date de parutionavril 2019

En savoir plus

   Les quinze mystères du rosaire sont comme quinze tableaux vivants qui dépeignent les scènes les plus touchantes de la vie de Jésus et de Marie. Les mystères joyeux considèrent l’Incarnation du Verbe de Dieu en la Personne de Notre Seigneur Jésus-Christ et sa prime enfance, les mystères douloureux suivent pas à pas le divin Maître dans sa douloureuse Passion, et les mystères glorieux montrent clairement le but de la vie qui est de partager le bonheur même de Dieu pour l’éternité.
   L’auteur fait saisir et goûter la profondeur de chacun des mystères, ce qui conduit insensiblement le lecteur à adorer le Christ Jésus et à honorer sa très sainte Mère tout en éveillant en lui le désir de mener une vie chrétienne authentique afin de partager leur joie dans l’éternité bienheureuse du Ciel. L’appellation « au jour le jour » souligne le fait que pour approfondir de si grands mystères, une méditation quotidienne est vivement recommandée.

   Prêtre breton, l’abbé Patrick Troadec, auteur de ce petit guide spirituel, a enseigné en séminaire et exerce son apostolat auprès des familles et des jeunes à Flavigny-sur-Ozerain (Côte-d’Or).

Du même auteur :

De l'Avent à l'Épiphanie, au jour le jour 
De l'Épiphanie au Carême, au jour le jour 
Le Carême, au jour le jour
Le Temps pascal, au jour le jour 
De la Trinité à l'Assomption, au jour le jour
De l'Assomption à l'Avent, au jour le jour

Prier un hiver avec les saints, au jour le jour
Prier un printemps avec les saints, au jour le jour
Prier un été avec les saints, au jour le jour
Prier un automne avec les saints, au jour le jour  

Dans la presse

Présent, 29 juin 2019

Une dévotion inébranlable

   L’abbé Troadec est réaliste : il sait que le rythme de la vie actuelle nous permet rarement de consacrer de longs moments de notre journée à l’oraison et à la méditation. Il aide donc le fidèle en lui offrant de petits livres concis, clairs mais pleins de substance, pour nourrir sa prière quotidienne. Nous avons, pour commencer notre journée sur de bonnes bases, ses recueils sur les saints du jour (Prier un été avec les saints au jour le jour, et ainsi des quatre saisons, ainsi que des recueils de méditation accompagnés de résolutions, couvrant l’ensemble de l’année liturgique (De la Trinité à l’Assomption au jour le jour, etc.), tous parus chez Via Romana.

   Fort de ce concept, l’abbé continue à oeuvrer et nous propose désormais les Méditations du rosaire, prière que recommande la Vierge lors de toutes ses apparitions, particulièrement celle de Fatima. Après une introduction claire qui évoque l’histoire du rosaire, l’abbé nous fait cheminer des mystères joyeux aux mystères douloureux jusqu’aux mystères glorieux. Il resitue l’événement sur lequel porte la méditation et en tire les leçons pour notre vie de tous les jours.

    Dire le rosaire en 2019 est-il passéiste ? « Récite ton chapelet, dit Dieu, et ne te soucie pas de ce que raconte tel écervelé : que c’est une dévotion passée et qu’on va abandonner. Cette prière-là, je te le dis, est un rayon de l’Evangile : on ne me le changera pas. Ce que j’aime dans le chapelet, dit Dieu, c’est qu’il est simple et qu’il est humble. Comme fut mon Fils. Comme fut ma Mère. […] Récite ton chapelet, dit Dieu, il faut que votre prière tourne, tourne et retourne, comme font entre vos doigts les grains du chapelet. Alors, quand je voudrai, je vous l’assure, vous recevrez la bonne nourriture, qui affermit le coeur et rassure l’âme. Allons, dit Dieu, récitez votre chapelet et gardez l’esprit en paix. Ainsi soit-il. » (Charles Péguy)

Anne Le Pape

Una Voce, n°236, mars -avril 2020

   À la précieuse série de "Saints au jour le jour" qui peuvent accompagner les fidèles tout au long de l’année liturgique, l'abbé Patrick Troadec nous offre, pour le mois de Marie, dans la même série, les "Méditations du Rosaire". Il ne s’agit pas, comme dans un de ses précédents ouvrage, de l’aspect historique du Rosaire et des grâces obtenues par son intermédiaire mais de textes qui disposent les lecteurs à nourrir leur foi et leur prière d’une manière roborative. En reprenant les quinze mystères du rosaire, joyeux, douloureux et glorieux, qui sous la forme de quinze tableaux vivants, dépeignent les scènes les plus touchantes de la vie de Jésus et de Marie, il nous rafraîchit la mémoire de tout ce que contient le catéchisme. Les mystères renvoient en effet à l’Incarnation, à la Passion du Christ venu ici-bas pour nous racheter et nous gagner le Ciel "où nous sommes appelés à partager le bonheur même de la Trinité sainte pour l’éternité."

   Ces textes clairs sont au nombre de 150 comme les psaumes et sont sans doute d’un accès plus facile que certains de ces derniers. Le bien heureux Alain de La Roche, dominicain breton du XVe siècle, n’avait-t-il pas baptisé le rosaire "le psautier de Notre-Dame" ? Ils sont là pour soutenir une prière qui peut sembler répétitive, mais "l’être aimé peut-il se lasser d’entendre dire qu’on l’aime?" Ils apportent à la fois des enseignements et des suggestions pour orienter la prière. Ils sont là pour aider à retrouver les chemins de la vie chrétienne, de la doctrine et de la liturgie. Les mystères "lumineux" ajoutés au rosaire par saint Jean-Paul II n’ont pas été écartés systématiquement, mais le rosaire traditionnel pratiqué pendant des siècles depuis Saint Dominique permettait de revenir aux aspects fondamentaux de la doctrine catholique et de montrer que la piété repose sur elle. Encore un ouvrage dont les familles et les catéchistes peuvent se servir utilement pour la transmission de la foi.

Jacques Dhaussy